L'hydrogène, carburant de l'après-pétrole ? ePUB é

L'hydrogène, carburant de l'après-pétrole ?de l'après pétrolePDF #8608L'hydrogène vecteur énergétique du futur ? Ou au contraire limité pendant encore de nombreuses décennies, voire jusqu'à la fin du siècle, à ses usages actuels dans le domaine de la chimie et du raffinage ? Des opinions très tranchées opposent les tenants de la civilisation de l'hydrogène et les sceptiques,voire les opposants déclarés Pour les premiers, suite à une révolution technologique, l'hydrogène interviendrait de manière universelle et conjointement à l'électricité en substitution des combustibles fossiles, en particulier mais pas uniquement dans L'hydrogène, carburantPDFEPUB les transports, ce qui permettrait de supprimer de manière radicale les émissions de C Pour les seconds, l'hydrogène restera cantonné à ses usages actuels en raison des problèmes insolubles que poserait son usage grand public, notamment dans les transports Cet ouvrage met en relief le rôle croissant et incontournable de l'hydrogène «énergétique» par opposition à l'hydrogène chimique dans les domaines clefs des transports et de la production d'électricité «propre» La première partie est consacrée aux utilisations actuelles ou accessibles dans un proche avenir carburant de l'après pétrolePDFEPUB #229de l'hydrogène énergétique La deuxième partie fait le point sur les technologies disponibles commercialement ou en cours de développement avancé pour la production, la distribution et le stockage de l'hydrogène La dernière partie examine le problème essentiel de la sécurité d'utilisation grand public de l'hydrogène, avant de conclure sur des perspectives de développement à court et moyen terme de l'hydrogène énergétique Cet ouvrage, très documenté, s'adresse à un lectorat élargiindustriels du transport routier, aérien ou fluvial, motoristes et, plus généralement, toutes les personnes intéressées par le devenir des transports et des carburants dans le monde de l'après pétrole Édouard Freund est ancien élève de l'École Polytechnique , diplômé de l'Impérial Collègeet docteur ès Sciences physiques de l'Université Paris VIIl a réalisé toute sa carrière à IFP Énergies nouvelles, où il a exercé la direction de la recherche et du développement jusqu'en , s'intéressant dès le départ aux technologies de l'hydrogène Paul Lucchese est ancien élève de l'École Centrale de Pariset titulaire d'un DEA de Chimie appliquéeIl travaille depuissur l'hydrogène au CEA, où il a occupé la fonction de directeur du programme Nouvelles Technologies de l'Énergie jusqu'enIl est président de NGHY, association de la recherche européenne sur l'hydrogène et les piles à combustibles, et membre du board du programme européen JTI HFC sur l'hydrogène Il représente également la France sur l'hydrogène au sein de PAIE Agence internationale de l'énergie et de l'IPHE International Partnership for Hydrogen and Fuel Cells in the EconomyL'hydrogène vecteur énergétique du futur ? Ou au contraire limité pendant encore de nombreuses décennies, voire jusqu'à la fin du siècle, à ses usages actuels dans le domaine de la chimie et du raffinage ? Des opinions très tranchées opposent les tenants de la civilisation de l'hydrogène et les sceptiques, voire les opposants déclarés Pour les premiers, suite à une révolution technologique, l'hydrogène interviendrait de manière universelle et conjointement à l'électricité en substitution des combustibles fossiles, en particulier mais pas uniquement dans les transports, ce qui permettrait de supprimer de manière radicale les émissions de C Pour les seconds, l'hydrogène restera cantonné à ses usages actuels en raison des problèmes insolubles que poserait son usage grand public, notamment dans les transports Cet ouvrage met en relief le rôle croissant et incontournable de l'hydrogène «énergétique»par opposition à l'hydrogène chimiquedans les domaines clefs des transports et de la production d'électricité «propre» La première partie est consacrée aux utilisations actuelles ou accessibles dans un proche avenir de l'hydrogène énergétique La deuxième partie fait le point sur les technologies disponibles commercialement ou en cours de développement avancé pour la production, la distribution et le stockage de l'hydrogène La dernière partie examine le problème essentiel de la sécurité d'utilisation grand public de l'hydrogène, avant de conclure sur des perspectives de développement à court et moyen terme de l'hydrogène énergétique Cet ouvrage, très documenté, s'adresse à un lectorat élargiindustriels du transport routier, aérien ou fluvial, motoristes et, plus généralement, toutes les personnes intéressées par le devenir des transports et des carburants dans le monde de l'aprèspétrole Édouard Freund est ancien élève de l'École Polytechnique , diplômé de l'Impérial Collègeet docteur ès Sciences physiques de l'Université Paris VIIl a réalisé toute sa carrière à IFP Énergies nouvelles, où il a exercé la direction de la recherche et du développement jusqu'en , s'intéressant dès le départ aux technologies de l'hydrogène Paul Lucchese est ancien élève de l'École Centrale de Pariset titulaire d'un DEA de Chimie appliquéeIl travaille depuissur l'hydrogène au CEA, où il a occupé la fonction de directeur du programme Nouvelles Technologies de l'Énergie jusqu'enIl est président de NGHY, association de la recherche européenne sur l'hydrogène et les piles à combustibles, et membre du board du programme européen JTI HFC sur l'hydrogène Il représente également la France sur l'hydrogène au sein de PAIE Agence internationale de l'énergie et de l'IPHE International Partnership for Hydrogen and Fuel Cells in the EconomyL'hydrogène vecteur énergétique du futur ? Ou au contraire limité pendant encore de nombreuses décennies, voire jusqu'à la fin du siècle, à ses usages actuels dans le domaine de la chimie et du raffinage ? Des opinions très tranchées opposent les tenants de la civilisation de l'hydrogène et les sceptiques, voire les opposants déclarés Pour les premiers, suite à une révolution technologique, l'hydrogène interviendrait de manière universelle et conjointement à l'électricité en substitution des combustibles fossiles, en particulier mais pas uniquement dans les transports, ce qui permettrait de supprimer de manière radicale les émissions de C Pour les seconds, l'hydrogène restera cantonné à ses usages actuels en raison des problèmes insolubles que poserait son usage grand public, notamment dans les transports Cet ouvrage met en relief le rôle croissant et incontournable de l'hydrogène «énergétique»par opposition à l'hydrogène chimiquedans les domaines clefs des transports et de la production d'électricité «propre» La première partie est consacrée aux utilisations actuelles ou accessibles dans un proche avenir de l'hydrogène énergétique La deuxième partie fait le point sur les technologies disponibles commercialement ou en cours de développement avancé pour la production, la distribution et le stockage de l'hydrogène La dernière partie examine le problème essentiel de la sécurité d'utilisation grand public de l'hydrogène, avant de conclure sur des perspectives de développement à court et moyen terme de l'hydrogène énergétique Cet ouvrage, très documenté, s'adresse à un lectorat élargiindustriels du transport routier, aérien ou fluvial, motoristes et, plus généralement, toutes les personnes intéressées par le devenir des transports et des carburants dans le monde de l'aprèspétrole Édouard Freund est ancien élève de l'École Polytechnique , diplômé de l'Impérial Collègeet docteur ès Sciences physiques de l'Université Paris VIIl a réalisé toute sa carrière à IFP Énergies nouvelles, où il a exercé la direction de la recherche et du développement jusqu'en , s'intéressant dès le départ aux technologies de l'hydrogène Paul Lucchese est ancien élève de l'École Centrale de Pariset titulaire d'un DEA de Chimie appliquéeIl travaille depuissur l'hydrogène au CEA, où il a occupé la fonction de directeur du programme Nouvelles Technologies de l'Énergie jusqu'enIl est président de NGHY, association de la recherche européenne sur l'hydrogène et les piles à combustibles, et membre du board du programme européen JTI HFC sur l'hydrogène Il représente également la France sur l'hydrogène au sein de PAIE Agence internationale de l'énergie et de l'IPHE International Partnership for Hydrogen and Fuel Cells in the Economy.

L'hydrogène, carburant de l'après-pétrole ? ePUB é
  • 358pages
  • L'hydrogène, carburant de l'après-pétrole ?
  • Edouard Freund
  • 17 April 2019
  • 2710809761

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *